Victor Isalide

On commence la session jdr avec un petit scénario one-shot qui peut séduire débutants et confirmés. Comme j’en ai l’habitude, le système de règles n’est qu’indicatif et la part belle est faite à l’enquête plutôt qu’à la baston. J’ai d’abord joué ce scénario puis l’ai réécrit car il manquait à mon goût un peu de cohérence globale et il fallait un peu peaufiner le tout. J’espère qu’il vous plaira comme ça !

En feu, joue !

Nous sommes au début des années 80. Sur une toute petite île perdue au Sud-Est de l’Islande où se trouve un asile psychiatrique. Cet endroit, bien plus une prison qu’un centre médical, renferme un nombre important de criminels jugés fous. C’est l’un d’entre eux, Victor Isalide, qui fait beaucoup parler de lui parmi les médecins en ce moment. Sa situation mentale qui semblait désespérée s’était grandement améliorée ces derniers temps. Il s’était même mis à parler, ce qui n’était pas arrivé depuis qu’il était à l’asile. Cette avancée avait galvanisé son médecin, le docteur Jaillet, qui croyait à sa sortie prochaine. Mais depuis une journée, Victor a fait une rechute et ne parle presque plus. Il répète à longueur de journée qu’il a peur du moine…

 

Ce qui met le feu aux poudres

Dans ce scénario les joueurs vont devoir comprendre ce qui est arrivé à Victor et qui est ce mystérieux moine. Cette enquête va sûrement les mener bien plus loin, peut-être même jusqu’à sauver la vie de plusieurs personnes…

 
Victor Isalide : Fiche d'identité
Auteur(s) : Arthur Lefebvre
Thème : Fantastique, enquête
Nombre de joueurs : 3 - 4
Nombre d'organisateurs : 1
Durée : 4 h
Complexité organisation : Très facile
Type de joueurs : Tous joueurs

Télécharger


Licence Creative Commons
Ce document est sous licence Créative Commons ce qui vous autorise à :
- Partager le document
- Modifier le document
Vous devez cependant respecter les contraintes suivantes :
- Pas d'utilisation commerciale
- Si vous redistribuez ce document ou un document basé sur celui-ci, vous devez citer l'auteur
- Ce partage doit se faire sous la même licence qu'employée ici
Pour plus de détails, voir le site de Creative Commons.

Soyez le premier à commenter !

Laisser un commentaire

Votre adresse mail ne sera pas publiée.


*